E-book :vers un prix unique et une TVA à 5,5%

Au salon du livre de Francfort, les éditeurs français ont interpellé le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, afin qu’il plaide à Bruxelles pour un tarif unique sur les e-book et une baisse de la TVA à 5,5%. 

Soit... l’extension de la loi Lang au livre numérique. A ce jour, si la loi Lang assure un prix unique (donc une maitrise des prix ! et assurément la survie des "petits libraires"), elle indique que quel que soit le point de vente, l’éditeur fixe un prix unique pour un ouvrage...En plaçant la question sur le terrain fiscal et européen, les éditeurs français n'oublient pas de s'adosser à La Loi Lang, fondement des procès contre Amazon...

A cette lecture (Internet est-il un endroit géographique ?), étendre cette loi à l’univers numérique permettrait de pratiquer une TVA à 5,5%, comme les livres imprimés, et non 19,6% comme actuellement. Pour les éditeurs en tout cas, le dossier est "urgent et nécessaire" au moment où Google va devenir libraire et où Amazon lance le Kindle V2 dans la zone europe...

Si, à ce jour, le e-book c'est 1% de l’édition en général... Amazon espère vendre entre 6 et 10 millions de Kindle en 2010, et  «faire exploser la consommation de livres numériques".

A travers ce dossier, s'avance-t-on vers une envie des éditeurs pour un portail unique de distribution des livres numérique ?

Rien n'est moins sûr ...au vu de l'éparpillement de l'existant, où l'habitude des grands éditeurs français d'avancer chacun dans son coin est pour l'instant la norme : Numilog pour Hachette, Eden-Livres pour Gallimard, La Martinière et Flammarion, E-plateforme pour Editis, etc...

http://www.bibliofrance.org/images/stories/88x31.png Bibliofrance.org