Bibliothèques départementales : données d’activité 2013-2016

 

L’Observatoire de la lecture publique (ministère de la Culture) publie une synthèse des données d’activités des bibliothèques départementales entre 2013 et 2016. Ce rapport fait suite à la précédente synthèse, parue en 2015, parue en 2015, qui analysait les données pour la période 2010-2013. Il présente ainsi l’évolution des bibliothèques départementales de 2013 à 2016, autour de quatre thématiques principales : les collections, les services au réseau, les publics jeunes et les moyens.

En ce qui concerne les collections, la tendance à la diminution des fonds de livres imprimés déjà observée sur la période 2010-2013 se confirme. Elle peut s’expliquer par une baisse des acquisitions de livres imprimés, face à une diversification des documents mis à disposition que la progression des dépenses consacrées aux fonds sonores et audiovisuels et aux ressources numériques (82% des BD proposent des ressources numériques en 2016 contre 54% en 2013) confirme. Mais les raisons de cette baisse peuvent être multiples et pourraient également refléter une baisse de moyens.

Si certaines bibliothèques départementales disposent de locaux ouverts au public, une part essentielle de leur mission reste l’apport d’expertise et de services aux bibliothèques municipales et intercommunales de leur territoire (prêt de collections, aides, formation…, mais aussi conseil, ingénierie ou animations itinérantes ). En 2016, 41 bibliothèques départementales disposaient d’un plan territorial de développement de la lecture publique en activité. Le rapport constate une baisse des moyens alloués aux aides versées au réseau pour la construction, l’aménagement intérieur, l’aide à l’emploi, les collections, la vie littéraire entre 2013 et 2016, ainsi que la baisse des dépenses consacrées en moyenne à ces aides. Cependant, ce constat est nuancé par « une résistance des aides à l’informatisation et aux animations ; ajoutée à l’importance certaine des activités ayant trait à l’animation, l’augmentation depuis 2010 du nombre de stages de formation continue proposés par les bibliothèques départementales ».

Le travail à destination des publics jeunes se poursuit et s’intensifie, notamment à destination des collèges et de la petite enfance, traduisant le développement des services destinés à promouvoir la lecture publique sur les territoires.

Enfin, le rapport souligne la baisse « préoccupante » des dépenses d’investissement et la baisse globale des effectifs, malgré des situations très différentes selon les bibliothèques départementales, et s’alarme de leur accentuation sur la période 2013-2016 qui semblent traduire certaines difficultés qui pourraient peser sur le dynamisme du travail crucial des bibliothèques départementales.

 

http://www.bibliofrance.org/images/stories/88x31.pngBibliofrance.org

Source :Observatoire de la lecture publique

 

>> Télécharger Bibliothèques départementales - Données d'activité 2013-2016 pdf - 1228 Ko  Ministère de la Culture, 2018.

Share This

Botte de foin

Qui est en ligne ?

Nous avons 75 invités et aucun membre en ligne

Vous êtes ici : Accueil Ressources Bibliothèques Bibliothèques départementales : données d’activité 2013-2016

Au hasard du site

Vade-mecum "bibliothèques et exception handicap"
Vade-mecum

Les bibliothèques de lecture publique ont un rôle fort à jouer dans l’offre de lecture et de se [ ... ]

En savoir +
Le « Plan bibliothèque » dévoilé
Le « Plan bibliothèque » dévoilé

Le plan "Bibliothèque"du ministère de la Culture sera présenté par la ministre, Françoise Nyss [ ... ]

En savoir +
#1Lib1Ref : Wikipédia embauche les bibliothécaires...
#1Lib1Ref : Wikipédia embauche les bibliothécaires

A l'occasion de ses de ses 15 ans d’existence (15 janvier 2016), Wikipédia, encyc [ ... ]

En savoir +
Numok
Numok

Le festival Numok, c’est 40 bibliothèques de la ville de Paris, qui vous invitent à plonger dans [ ... ]

En savoir +
D'autres articles