Beau, rare et précieux 10 ans d’acquisitions exceptionnelles à la bibliothèque Carnegie

L’Évangéliaire de Reims est un évangéliaire vieux-slave1 du XIe siècle souvent appelé « Texte du Sacre » en raison d’une légende qui voulait voir en lui le livre saint sur lequel les Rois de France auraient, le jour de leur sacre, prêté serment.Pour ceux qui la connaissent, la bibliothèque Carnegie à Reims est une des bibliothèques patrimoniale les plus belles de France. Son histoire est riche et son fonds de manuscrits médiévaux enluminés et d’incunables, initialement constitué à partir des saisies révolutionnaires, a été complété au fil des siècles par d’autres documents exceptionnels.

Jusqu'à l'ouverture de deux nouvelles médiathèques en 2003, la bibliothèque Carnegie était la principale bibliothèque publique de la ville de Reims. Depuis sa réouverture au public en 2005, elle est essentiellement consacrée à l'étude, à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine. L’année 2015 marque donc les 10 ans de sa réouverture (fermée pendant deux ans pour rénovation en 2004-2005) au grand public : c’est l’occasion pour la bibliothèque de revenir sur son histoire, en se penchant à la fois sur le bâtiment lui-même, emblème du style Art déco à Reims, et sur les collections précieuses qu’il conserve.

L’exposition « Beau, rare et précieux » , 10 ans d’acquisitions exceptionnelles à la bibliothèque Carnegie a pour but de mettre en lumière les acquisitions précieuses venues enrichir les collections de la bibliothèque Carnegie depuis 2005... Cette exposition met en lumière des éléments majeurs des multiples axes d’acquisition de la bibliothèque Carnegie, des documents inédits pour l’essentiel d’entre eux. Manuscrits médiévaux enluminés, éditions originales annotées par les écrivains eux-mêmes, dessins, gravures, livres d’artistes et reliures d’art contemporaines évoquent ainsi divers pans de l’histoire de Reims.

Les collections de la bibliothèque Carnegie comportent actuellement environ 400 000 documents, parmi lesquels :

  • 3000 manuscrits, dont 800 manuscrits médiévaux (parmi lesquels environ 50 manuscrits de l'époque carolingienne).
  • 100 000 livres imprimés du XVIe au XVIIIe siècle. Parmi eux, 8000 livres rares, dont 220 incunables.
  • 25 000 volumes et 60 000 documents iconographiques consacrés à Reims et à la région Champagne-Ardenne.
  • 30 000 romans policiers.
  • des fonds spécialisés sur la pataphysique et sur le groupe littéraire Le Grand Jeu
  • une importante collection de documents sur l'Affaire Dreyfus, constituée à partir des dons de Pol Neveux et Fernand Labori.

Le grand hall de la bibliothèque Carnegieavec sa fontaine  Cette exposition s’inscrit dans le droit fil de des expositions organisées précédemment, Trésors de la bibliothèque municipale de Reims en 1978 et 20 ans d’acquisitions patrimoniales, organisée par la Société des Amis de la Bibliothèque en 1998. Achats, dons, legs, mécénat, autant de manières d’enrichir les collections patrimoniales avec des documents exceptionnels. Du Cahier bleu de Georges Bataille aux reliures Art déco, en passant par les éditions originales illustrées par Foujita et les manuscrits médiévaux enluminés, la bibliothèque Carnegie conserve des documents phares, représentatifs de ses domaines d’excellence.

 En effet, les acquisitions patrimoniales illustrent le riche passé de la ville de Reims – ville du sacre des rois de France mais aussi martyre de la Première Guerre mondiale et cité reconstruite dans l’Entre-deux-guerres. Elles retracent également les liens avec des auteurs et artistes célèbres comme des illustrateurs de la période Art déco, Foujita, les protagonistes du mouvement littéraire Le Grand Jeu, les acteurs majeurs du collège de ‘Pataphysique, Paul Fort, Georges Bataille, Louis Dumur, des relieurs contemporains. Certaines collections font référence au niveau mondial.

Une collection exceptionnelle de manuscrits et d’incunables

Le noyau primitif des collections de la bibliothèque municipale de Reims est constitué des 8 000 livres de la bibliothèque du Collège des Jésuites de Reims, recueillis par la Ville en 1764 après la suppression de l’ordre. A ce premier fonds, se sont ajoutées les saisies révolutionnaires opérées au détriment des abbayes de Saint-Denis, Saint-Remi, Saint-Nicaise, et surtout du chapitre de la cathédrale. Au total, près de 65 000 volumes imprimés et 1 000 manuscrits sont alors rassemblés dans les dépôts littéraires rémois et mis à la disposition du public à partir de 1818.

Beaucoup de ces documents sont renommés dans le monde entier grâce au programme Europeana regia piloté par la Bibliothèque nationale de France, les 50 manuscrits carolingiens conservés à la bibliothèque Carnegie ont été numérisés et sont consultables en ligne sur  http://www.europeanaregia.eu/fr et plusieurs manuscrits médiévaux enluminés, parmi les 800 manuscrits datant du Moyen Age, ont été numérisés et sont accessibles sur le site de la bibliothèque numérique de la bibliothèque municipale ici.

 

http://www.bibliofrance.org/images/stories/88x31.png Bibliofrance.org

SOURCE: Ville de Reims

Share This

Botte de foin

Qui est en ligne ?

Nous avons 63 invités et aucun membre en ligne

Vous êtes ici : Accueil Ressources Bibliothèques Beau, rare et précieux 10 ans d’acquisitions exceptionnelles à la bibliothèque Carnegie