Etude sur les pratiques de validation des acquis de l’expérience dans les collectivités

Le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) a réalisé une étude sur les pratiques de validation des acquis de l’expérience dans les collectivités (VAE) qui démontre l’intérêt pour ce dispositif. Depuis 2002, 77 000 candidats ont obtenu une certification par la voie de la VAE. En 2006, 48 000 candidats, se sont présentés devant un jury en vue de l’obtention, par la voie de la VAE, de tout ou partie de plus de 700 titres ou diplômes délivrés par les certificateurs publics.

Mis en place par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, la VAE est mise en place, selon cette étude, pour trois raisons principales : le contexte réglementaire, l’intégration à la stratégie de gestion des ressources humaines ou encore une logique de rationalisation des coûts.
«Certaines collectivités ont plutôt positionné la VAE comme un outil individuel, alors que d’autres l’ont mise au service d’une approche collective de problématiques internes à régler, les deux logiques pouvant cohabiter», indique le CNFPT pour présenter les différentes approches de mise en œuvre de ce dispositif.

L’étude rapporte aussi des difficultés sur le financement ou la gestion de la VAE pour les services de ressources humaines, ou sur l’investissement requis et la résistance de l’environnement professionnel pour les agents.
Le conseil conclut que «la majorité des collectivités reste prudente à l’égard du développement de ce dispositif, et souhaiterait bénéficier d’une meilleure visibilité des différentes pratiques de VAE dans la fonction publique territoriale».

 http://www.bibliofrance.org/images/stories/88x31.png Bibliofrance.org

Share This

Botte de foin

Qui est en ligne ?

Nous avons 502 invités et aucun membre en ligne

Vous êtes ici : Accueil Ressources Bibliothèques Etude sur les pratiques de validation des acquis de l’expérience dans les collectivités