Archives et RGPP

http://www.bibliofrance.org/images/stories/RGPP.jpgNous vous avions parlé, en juillet, de la pétition pour conserver une direction aux Archives de France... La Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) continue et se précise... Le poste de directeur des Archives de France va disparaître le 1er janvier 2010.C'est ce que l'on apprend, par la plume, de Gilles d'Etorre auteur d'unrapport parlementaire sur l’optimisation des dépenses publiques et la suppression des structures publiques inutiles...

Bien que la décision ne soit pas encore officialisé par un organigramme officiel, le rapport déclare : La direction des archives de France est fondue dans une "direction générale des patrimoines, compétente en matière d’archives, de musées, d’architecture et de patrimoine."

Coté profession, la pétition sur le site de L'AAF est toujours en ligne et sur le forum archivistes.org la discussion est vive... Les revendications des signataires sont on ne peut plus claires :

Nous, signataires de cette pétition, soutenons l’action de l’AAF et demandons que la fonction archives soit maintenue et développée à un haut niveau de l’Etat, visible, avec des missions renforcées de contrôle sur les archives publiques, d’appui pour les services d’archives publiques et privées, disposant des moyens nécessaires pour faire autorité vis-à-vis des administrations et des élus de tous niveaux et piloter efficacement le réseau.

N'empêche, dans son rapport, le député prend acte "avec satisfaction" de la décision de Frédéric Mitterrand qui entrera en vigueur le 1er janvier 2010 et "son souci d’éviter tout traumatisme chez les personnels". On apprend ainsi que les futurs directeurs généraux devraient être épaulés, dans un premier temps, par des directeurs adjoints nommés en conseil des ministres. Ainsi le futur directeur général du patrimoine devrait être assisté d’un directeur chargé des archives, d’un directeur-adjoint chargé de l’architecture, d’un directeur-adjoint chargé des musées et d’un chef de service chargé du patrimoine.

Le rapport recèle des perles : "l’économie attendue des seules restructurations est relativement modeste".

En clair, si la réforme ne sert finalement pas à de grandes économies "elle obéit  à une logique de cohérence des politiques à mettre en œuvre" et  "vise également au non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux décidé par le Président de la République"...  

Ce même rapport conclu aussi "qu'il serait évidemment particulièrement fâcheux qu’au-delà de cette phase transitoire, les regroupements en directions générales cachent le maintien des mêmes bureaux et des mêmes effectifs et ne soient finalement qu’un simple affichage".

En clair... l’optimisation des dépenses publiques et la suppression des structures publiques inutiles... aura son SAV...

http://www.bibliofrance.org/images/stories/88x31.pngHergé Pépé pour Bibliofrance.org


 Source : AAF et geneinfos

Share This

Botte de foin

Qui est en ligne ?

Nous avons 89 invités et aucun membre en ligne

Vous êtes ici : Accueil Ressources Archives et archivistes Archives et RGPP
Vous êtes perdu ? Ne cherchez plus !
Consultez notre
Retrouvez toutes les dates de votre
Le dossier du mois de Biblioannuaire:
Bibliofrance disponible sur ordinateur, tablette et smartphone!
Bibliofrance disponible sur ordinateur, tablette et smartphone!
Découvrez de nouveaux fournisseurs
Suivez BiblioFrance sur :
Consulter les appels d'offres sur
l'Espace Marchés de Biblioannuaire
Première visite ? Des questions ? Nous y répondons !